Tip 1: Comment soigner une ampoule?

1. L’ampoule est fermée : Ne SURTOUT pas la percer car la peau qui enferme le liquide empèche l’entrée des microbes et favorise la cicatrisation. Il faut juste désinfecter avec de l’isobétadine dermique et protéger l’ampoule pour éviter qu’elle ne se perce à l’aide d’anneaux qui l’entoure ou tout simplement un petit pansement occlusif. Vous pouvez également utiliser des pansements hydrocolloïdes (seconde peau genre comfeel/compeed)

2. L’ampoule est ouverte : désinfecter avec de l’isobétadine dermique, retirer la peau percée et laisser sécher à l’air libre. Désinfecter régulièrement.

Si infection (rougeurs, chaleurs) après plusieurs jours, contacter votre médecin.

Tip 2 : Comment diminuer l’acidité gastrique (brûlant) sans prendre de médicaments?

  • Ne pas se coucher après le repas et se mettre en position assise, 
  • 4 aliments à proscrire : le chocolat, la menthe, le café et la tomate,
  • Eviter les repas trop copieux et les aliments trop épicés,
  • Prendre un chewing gum sans sucre afin de saliver davantage,
  • Eviter d’utiliser trop de graisses lors des cuissons et les aliments frits (frites, croquettes…),
  • Diminuer les quantités d’alcool, de café et les boissons gazeuses,
  • Boire lentement un verre de lait.

Et vous que faites-vous quand vous avez le brûlant ?

Tip 3 : Que faire pour éviter les maux de transports ? (appelé cinétose)

  • Prendre l'air régulièrement,
  • S'hydrater avec principalement de l'eau
  • Eviter la consommation d'alcool,
  • Ecouter de la musique (peu importe laquelle) par le biais des écouteurs,
  • Manger léger et le moins gras possible avant le trajet (il est important de ne pas être à jeun...).

Pour les maux sur l'eau :

  • Se mettre à l'avant du bateau, 
  • Regarder un point fixe à l'horizon,
  • Etre au frais.

Pour les maux en voiture et/ou train:

  • Ne pas lire,
  • regarder le plus possible l'extérieur de la voiture et un point fixe à 
  • l'horizon (ne surtout pas regarder les lignes blanches ou rails).

Quand cela ne suffit pas, il existe des patchs à coller derrière l'oreille, la prise d'un antihistaminique spécial "maux de transports" , l'homéopathie, un bracelet anti-nausée (acupuncture) ou encore les chewing-gums anti-nausée.

Et vous, avez-vous des astuces pour éviter les maux de transport ?

Tip 4 : Comment bien dormir?

  • Ne travaillez pas dans votre lit ! Celui-ci n’est fait que pour dormir! Ou presque…
  • Faites de l’exercice durant la journée,
  • Evitez le café et le coca l’après-midi et en soirée,
  • L’alcool n’est pas une bonne idée, on s’endort plus rapidement mais la qualité du sommeil n’est pas au rendez-vous,
  • Evitez de manger trop gras le soir,
  • Ne plus rien manger deux à trois heures avant le coucher,
  • Créez-vous un cycle/rituel (Je vais coucher à tel heure et me réveille à tel heure),
  • Environnement propice, paisible (pas de bruits, coussin et matelas confortable, chambre rangée…),
  • Diminuez la température du thermostat,
  • Aérez correctement la chambre en journée.

Et vous que faites-vous pour améliorer votre sommeil ?

Tip 5 : Comment soulager un torticolis? Comment prévenir?

  • S'allonger pour se détendre,
  • Mettre sa tête au repos sur un coussin,
  • Utiliser une source de chaleur (bouillotte, sèche-cheveux...)
  • Porter un foulard,
  • Eviter les mouvements brusques.

Afin de prévenir le torticolis, il est conseillé de :

  • Protéger son cou contre courants d'air, 
  • Dormir sur un oreiller suffisamment ferme mais qui ne "casse pas le cou"
  • Faire de la relaxation,
  • Avoir une bonne hygiène de vie et faire du sport,
  • Bouger régulièrement la tête de gauche à droite et d'avant en arrière pour les personnes qui restent en station assise prolongée.

Tip 6 : Les bienfaits de EMLAPATCH. Qu'est-ce que c'est ? Pourquoi l'utiliser?

L'emlapatch est un pansement avec des anesthésiques locaux. Il permet donc
d'atténuer plus ou moins la douleur ressentie lors d'une piqûre, d'une
petite intervention ou avant une prise de sang.

Appliquer le pansement au moins une heure avant la piqûre ou l'intervention. Ce délai est nécessaire pour que le pansement agisse suffisamment.

Après retrait du pansement, le résidu de médicament doit être soigneusement
essuyé avec une compresse. L'anesthésie persiste alors une à deux
heures. Dans tous les cas, suivre scrupuleusement les recommandations de
votre médecin.

Ce patch peut également être utiliser chez votre enfant ou nourisson.

Tip 7 : Comment agir en cas d'empoisonnement ou d'intoxication?

Les empoisonnements ne surviennent pas seulement lorsqu’il y a ingestion
d'un produit toxique mais également en cas d’inhalation de vapeurs
toxiques, d’injection ou de contact direct par absorption (la peau
absorbe alors les substances chimiques du produit).

Les trois questions clefs à poser à une victime d’empoisonnement sont les suivantes : QUOI QUAND COMBIEN Qu’avez-vous pris ? Quand l’avez-vous pris ? Combien en avez-vous pris ?

Les signes d'un empoisonnement :

Altération du niveau de conscience ;
Nausées, vomissements ;
Troubles digestifs, douleur abdominale ;
Décoloration des lèvres, brûlures buccales ;
Respiration difficile ou toux ;
Céphalées ;
Hallucinations ;
Somnolence ;
Éruptions cutanées ;
État de choc.

Comment réagir ?

Appelez les secours ;
Appelez le centre antipoison (070/245.245.) ;
Si vous connaissez la source de l’empoisonnement, mettez-la dans un sac de plastique et gardez-la pour la donner aux secours (seulement si cela ne vous met pas à risque d’empoisonnement) ;
Éloignez la victime de la source d’intoxication ;
Si seulement un membre de la victime est touché, assurez-vous de le garder à un niveau inférieur à celui du cœur ;
Retirez les vêtements contaminés ;
Lavez la partie touchée à l’eau et au savon.

Tip 8 : Pourquoi ne puis-je pas vider mes bouteilles de sirop dans l’évier ou dans les toilettes?

En faisant cela, vous augmentez la charge de pollution des eaux usées avec
des produits chimiques qui peuvent avoir un effet nocif sur l’environnement. Les médicaments sous forme liquide sont des déchets qu’il est interdit de verser dans les égouts ou les canalisations de récupération des eaux usées. Il est impératif de rapporter chez votre pharmacien les bouteilles et les récipients qui contiennent encore des restants de médicaments liquides.

Tip 9 : Comment distinguer une plaie simple d'une plaie plus grave?

Dans le stress d’un incident ayant entraîné une blessure, comment savoir si
l’on a affaire à une plaie sans gravité ou à une plaie importante ?
Voici un petit outil d’aide à la décision simple et basé sur quelques questions.
Si la réponse est oui à au moins une des 6 questions ci-dessous, il faut consulter un médecin.

En cas de doute quant au caractère simple ou grave d’une plaie, il ne faut jamais hésiter à prendre un avis médical ...

Questions à se poser :

  1. La plaie est-elle étendue ? (surface supérieure à la moitié de la paume de la main)
  2. La plaie est-elle profonde ? (distinguez-vous un os, un muscle ; la chair est-elle profondément entaillée ?)
  3. La plaie est-elle située dans un endroit à risque ? (au visage, au cou, près des yeux, sur le ventre,…)
  4. La plaie est-elle due à la morsure d’un animal ou d’une personne ?
  5. La plaie contient-elle encore des souillures ou un corps étranger après rinçage ?
  6. La plaie saigne-t-elle encore abondamment après le rinçage ?
  7. La personne blessée a-t-elle une maladie particulière ? (diabète, problème d’immunité, …)

Si la réponse est oui à au moins une question, il s'agit d'une plaie grave !
Pour les premiers soins : Appel services d’urgence 100 ou 112

Vous souhaitez davantage de conseils ou vous souhaitez bénéficier de mes soins infirmiers à domicile ? Contactez-moi !

Hoyas Antoine

Quelques trucs & astuces prodigués par votre infirmier à domicile Antoine Hoyas (Charleroi)